Création à partir d’une nature morte : travail sur ombres et lumières (3)

Ce lundi 13 octobre, dernière séance avant les congés de la Toussaint. Je poursuis le travail sur ma nature morte.

La touche sera très differente du fond ; l’objectif étant d’attirer l’œil sur le centre du tableau.

Autre élément important, donner vie à ce tableau, mettre cette composition en scène. Les ombres et les lumières sont capitales. Je décide donc que ma lumière principale vient du dessus de la composition, légèrement de la gauche vers la droite.

Pour conserver des traits propres, des lignes parfaitement droites, j’utilise le ruban de masquage pour délimiter les parties à peindre. Ce travail est minutieux mais le résultat est garanti. Les bandes de ruban brouillent la composition et il est par moment difficile d’identifier les partie à peindre, retrouver l’enchevêtrement des cadres.

Impossible de terminer ce travail au cours d’une seule séance. Je vous donne donc rendez-vous après l’interruption des vacances de la Toussaint, première semaine de novembre.

Voir les séances précédentes

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s